Des lycéens se mobilisent !

Au retour de leurs vacances et pour le dernier jour de l’enquête publique,

un groupe de lycéens a bravé le froid pour informer les élèves de la cité scolaire

du projet d’installation d’une centrale d’enrobage à chaud au bitume,

à 400m de leur établissement, de leur gymnase et de leur piste d’athlétisme.

Munis de pancartes et de leur motivation, ils ont récolté 80 signatures pour leur pétition

papier, en un temps record !

Ils avaient aussi pris le temps d’écrire une lettre pour le commissaire-enquêteur,

très argumentée et reprenant leurs inquiétudes pour leur santé, leur sécurité

et leur tranquillité  pour étudier.

Comme si tous ces efforts ne suffisaient pas, ils ont réussi à obtenir deux interviews :

une dans La Tribune-Le Progrès du mardi 27 février et une dans Le Pays du jeudi premier

mars.

Profitant d’une heure de creux dans leurs cours, ils sont allés remettre au commissaire,

leur courrier, qui s’est étonné, car il n’avait encore jamais recueilli , dans les enquêtes

qu’il avait menées précédemment de lettre de lycéens !!!

Pour conclure cette matinée tonitruante, ils ont profité de la tribune médiatique qui leur

était offerte pour demander un entretien au maire de Boën, afin d’ouvrir le débat

sur ce projet de centrale d’enrobage à chaud au bitume.

Tout ce travail mérite bien ce petit mot : Bravo !

 

 

Laisser un commentaire